Breaking News

Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

L'électrosensibilité touche le cerveau.


A l’heure du Wifi, du bluetooth ou de la 5G certaines personnes souffrent d’une hyper sensibilité aux ondes magnétiques appelée électrosensibilité.


L’électrosensibilité est une pathologie très handicapante dans l’univers dans lequel nous évoluons quotidiennement.


Il existe plusieurs symptômes de cette pathologie, comme des troubles dermatologiques qui provoquent des rougeurs au niveau de la face lors du travail sur écran, des picotements ou des sensations de brûlure à proximité d’appareils électriques. Mais aussi des troubles neurasthéniques et végétatifs.


Le système neurovégétatif contrôle le fonctionnement des organes internes. Il intervient dans la régulation de la digestion, du métabolisme, de la circulation, de la température corporelle, des sécrétions, de la reproduction, de l’homéostasie, de la respiration…

Le système neurovégétatif est composé du système orthosympathique et du système parasympathique. Ces systèmes ont des effets opposés sur les organes : ils vont soit stimuler, soit inhiber le fonctionnement de ces derniers, ce qui permet une régulation fine de leur activité.

Certains patients électrosensibles rapportent de la fatigue, des maux de tête, des troubles du sommeil, des douleurs musculaires, de l’anxiété, des troubles digestifs (nausées), des troubles de la concentration et de la mémoire, des vertiges…

Mais d’autres symptômes ont été signalés, comme des troubles au niveau de la sphère ORL avec des picotements dans la gorge ou une irritation des yeux.

Beaucoup de ces symptômes peuvent s’apparenter à certains troubles couramment rencontrés dans la population en générale ou à d’autres maladies comme la fatigue chronique ou la fibromyalgie.

Le cas le plus connu est certainement celui de la Norvégienne Gro Harlem Brundtland, alors directrice de l’OMS qui a rendu public sa pathologie en 2002. 

Cette femme politique qui fut plusieurs fois premier ministre de Norvège est à l’origine du concept de développement durable.

L’électrosensibilité et les souffrances journaliéres.


Cette pathologie comme nous l’avons précisé plus haut est très handicapante et devient un problème. 

Le patient connait alors une souffrance autant physique que psychologique et voit une altération de son état général avec un état dépressif, de l’anxiété, du stress, allant jusqu’à éviter de sortir pour ne plus être exposer aux ondes extérieures.

Il voit toute sa vie tourner autour de ce problème, connait un fort absentéisme au travail voire carrément une incapacité de travail, des soucis financiers pour cause de déménagement ou d’aménagement de son habitat et surtout une grande incompréhension de la part de son entourage professionnel ou familiale d’où, bien souvent une isolation sociale………Un vrai cercle vicieux !


Il est bien difficile de se soigner en France de l’électrosensibilité puisque bien souvent les soignants parlent de maladies « psychosomatiques » mais une fois les pathologies médicales écartées et à partir de l’identification des conditions médicales, psychosociales et environnementales de la personne électrosensible, une prise en charge individualisée, multidisciplinaire et globale devrait être privilégiée.

Les thérapies cognitivo-comportementales s’avèrent les plus efficaces.

Aucun commentaire