Breaking News

Les éléments qui font toute la différence sur un CV

Plusieurs CV en compétition pour un poste de travail.



Les recruteurs ont l’habitude de lire les CV très rapidement et repèrent immédiatement le bon grain de l’ivraie. Pour les séduire, il existe quelques trucs pouvant faire toute la différence. En voici quelques uns.


Intéresser un recruteur au premier regard

Pour accrocher immédiatement le recruteur, il est possible de synthétiser son CV en faisant apparaître par exemple, quelques points essentiels sur son expérience personnelle. Les réussites du parcours sont également à mettre en avant ainsi que les qualités.

Ces informations peuvent être pucées et encadrées. Les recruteurs pourront ainsi rapidement prendre connaissance des capacités d’un candidat. Les acquis sont intelligemment placés et propulsent ainsi une personne en avant. Ce petit rien peut ainsi faire toute la différence.


Un CV obéissant à une équation évidente

Dans un CV correctement équilibré, il est nécessaire de mettre en avant les objectifs et les résultats. La réalisation de ce document doit être presque scientifique. Les recruteurs aiment les fait précis et les chiffres qui en disent long sur une personne. 

Ainsi, ils peuvent associer une expérience professionnelle à certains résultats et mieux apprécier la valeur de la personne.


La formation continue, une partie à ne pas négliger

Outre les diplômes, pour se présenter à un poste, il faut mettre en avant la ou les formations continues effectuées quand elles existent.

Elles sont fortement appréciées et montrent qu’un candidat possède une expérience professionnelle à laquelle il a su adapter une formation continue pour mieux gérer son parcours professionnel.


Les références, ne jamais les oublier

Même si dans notre pays, il n’est pas systématique de mettre des références sur son CV, il est toujours mieux de les mentionner. 
Avant de les inscrire, il est conseillé de demander l’autorisation des anciens employeurs avant de les publier ou de mentionner éventuellement « références sur demande ».


Mettre en avant les langues connues

En général, on peut lire sur un CV Notions d’anglais ou anglais lu, parlé et écrit. Si le profil d’un candidat est bon voire excellent, ces quelques mots peuvent le desservir. Elles sont donc à bannir. 

Quand une personne pratique une langue, il vaut mieux inscrire dans cette partie une phrase montrant ses compétences en la matière comme « participations régulières à des conférences téléphoniques avec Londres ».


Respecter un ordre chronologique

L’ordre chronologique d’un CV doit toujours être respecté mais doit être aussi très précis. Ainsi, il ne faut pas mettre par exemple « poste occupé entre 2007 et 2009 », c’est trop vague. Mettre les dates exactes et rajouter si besoin est, les mois de chômage existant entre deux emplois. 
L’honnêteté paye souvent dans ces cas là.


Affirmer son identité derrière son CV

La fin d’un CV doit être le plus pertinente possible car les compétences ne suffisent pas pour jauger un individu. Un candidat doit montrer à cet endroit précis ses valeurs en tant que professionnel mais aussi en tant qu’être humain. 

Il est donc conseillé de rester le plus concis possible et même si les choix sont un peu en décalage par contre, ils doivent toujours être réels.

Aucun commentaire