Breaking News

Urbex dans un hôpital.

Hopital du val d'oise en zone urbex.



Mais qu'est-ce que l’urbex ?


C'est l'abréviation de URban EXploration, en français, l'exploration urbaine.
L’urbex c'est se rendre dans des lieux abandonnés, et les photographier. C'est illégal, puisque même abandonné à l'usure du temps, il y a toujours un propriétaire à qui appartiennent ces lieux.


Cela peut être aussi dangereux, car non entretenu, certains bâtiments menacent de s'écrouler, les planchers pourrissent, et il est donc facile d'y passer à travers.



Les vrais urbexeurs, ne cassent rien, ne volent rien. Ils se rendent dans ces lieux pour immortaliser l'érosion du temps sur ces bâtiments ou monuments.
Hélas, nombreux sont ceux qui viennent pour casser, taguer, détériorer des lieux qui étaient de toute splendeur dans leur décrépitude.


S’il y a bien de nombreux lieux abandonnés, ce sont bien les hôpitaux. On en trouve beaucoup sur le territoire français.



L'hôpital d'Angie


Celui-ci que l'on trouve dans le Val D'Oise est assez vaste puisqu'il se répartit dans deux grands bâtiments, d'une petite usine électrique qui devait assurer son autonomie, et de nombreux petits bâtiments annexes.


Un premier pavillon fut ouvert en 1899. 
 Il était doté de tout le confort que pouvaient souhaiter. Les malades accueillis disposent de salles d’études, de salles de jeux et des fêtes, d’une discothèque, d’une bibliothèque, animent et développent des clubs de billard, d’échecs, de menuiserie, de reliure, et font vivre un radioclub permettant de diffuser musique et informations internes.



Salle principale de l'hopital abandonné.

Salle des machines  de l'hôpital abandonné.


Produits médicaux.


Ascenseur de l'hôpital avec une personne faisant de l'urbex.

Aucun commentaire