Breaking News

Les poêles à bois et les économies d'énergie.

Poêle à bois dans une maison.


Face à la pénurie annoncée des énergies fossiles (pétrole et gaz), il convient de se tourner vers d’autres solutions.

Or, le chauffage au bois concilie efficacité, économie et écologie.

Un cocktail qui séduit de plus en plus de Français. Et, pour une fois, il n’est pas nécessaire de choisir entre la protection environnementale et les questions budgétaires.
Le bois répond à tous les critères, ce qui explique son adhésion grandissante au sein des foyers de l’Hexagone.


Sommaire
  1. Poêles à bois, modes de fonctionnement
  2. Poêles à bois, économies d'énergie
  3. Poêles à bois, installation et entretien
  4. Chauffage, les poêles à bois à granulés

Le bois, une énergie verte


Une « énergie verte est une source d'énergie primaire qui produit une quantité faible de polluants lorsqu'elle est transformée en énergie finale, puis utilisée comme telle » (Source : Wikipedia).


En effet, si la combustion du bois libère du dioxyde de carbone (CO2), comme tous les combustibles, les arbres en captent bien davantage par le processus de photosynthèse. 

Au final, comme le bois en détruit plus qu’il n’en produit, son bilan CO2 est négatif et lui confère le statut d’énergie verte. Son recours – pour chauffer les habitations – est donc soutenu par l’Etat, qui a mis en place des crédits d’impôts pour les achats (15 %) et pour les remplacements (25 %) (Pourcentages applicables au 1er juillet 2013).

Le bois, une énergie renouvelable


Une « énergie renouvelable est une forme d'énergie dont la consommation ne diminue pas la ressource à l'échelle humaine » (Source : Wikipedia).
En d’autres termes, en plus, d’être une énergie verte, le bois est également renouvelable : son extraction est remplacée par de nouveaux plants.


Plus globalement, en France, le prélèvement forestier est inférieur à l’accroissement naturel des forêts sur le territoire.
A noter qu’en termes de potentiel, il faut savoir que la surface forestière en France métropolitaine a progressé d’environ 20 % sur les trente dernières années.

Poêle à bois avec un insert.


Le bois, une énergie moins cher


Le prix des énergies fossiles augmente régulièrement depuis plus de 25 ans : le gaz, par exemple, a enregistré une hausse de 10 % ces 10 dernières années.


Avec le bois, le mot « énergie » se conjugue au pluriel : énergie verte et renouvelable, il fait réaliser de précieuses économies aux ménages français, évaluées en rejet de CO² et en euros. Pour ce dernier point, cela se concrétise, au moment de l’achat, par les crédits d’impôts prévus par l’Etat, mais aussi dans la durée, par une consommation optimisée dans tous les secteurs.

Aucun commentaire