Breaking News

Voici venus les soldes d’hiver

Et c’est parti pour les soldes d’hiver et malgré les prévisions pessimistes, c’est un départ en force qui vient d’avoir lieu !!



Mais d’où viennent les soldes et que veut dire ce mot ?
Le concept des soldes a été inventé par Simon Mannoury, patron d’un grand magasin le « Petit Saint Thomas » aujourd’hui plus connu sous le nom du « Bon marché ».


En effet, il organise alors d'immenses opérations de déstockage occasionnel pour vendre les articles invendus de la saison précédente grâce à une réduction considérable des prix. C’est une révolution !!
Quant au mot solde, singulier, il désigne alors un coupon d'étoffe invendu. Le mot s’est par la suite employé au pluriel.

La première loi réglementant les soldes date de 1906 et n’a été modifiée que 2 fois dont la dernière en 2008. Stock, rabais, vente à perte tout est réglementé et examiné.
Les agents de la Répression des fraudes veillent et sont sur le terrain dès le premier jour de soldes. Ils veillent à ce que la date des soldes soit indiquée, contrôlent les étiquettes qui doivent indiquer l’ancien prix, le nouveau prix ainsi que le montant de la ristourne. Bien sûr les prix ne doivent pas être augmentés avant la période des soldes pour simuler une baisse importante par la suite !

Durant cette période, les ventes à perte sont exceptionnellement autorisées. Chaque année nous assistons à des images édifiantes de bousculades dans les magasins d’électroménagers. Il faut dire que les remises sont cette année encore très importantes, de 30 à 50 % de réduction sur les gros articles.


Le but pour les commerçants est de faire fondre, dans ce domaine comme dans celui de l’habillement, le stock d’invendus. Le but des commerçants est de tenir jusqu’au premier samedi des soldes et d’appliquer ensuite une 2ème, voire une 3ème démarque !

En ce qui concerne l’habillement le premier jour est souvent un bon moyen de trouver le bon article dans la bonne taille ! Les remises cette année vont jusqu’à 70 % dès le premier jour. C’est un moment primordial pour les consommateurs mais aussi pour les commerçants et c’est ainsi que se réalisent 17% de leur chiffre d’affaire soit 4.9 milliards d’euros !

Si la moitié des français achètent pendant les soldes, le budget moyen cette année est en baisse passant de 244 €  à 223 € . Mais le secteur qui fait un véritable boum est l’e-commerce qui a vu ses ventes multiplié par 3 en 5 ans et a fait un chiffre d’affaire de 45 milliards d’euros ! Nous sommes près de 30 millions de cyberacheteurs en France !

Une manière de faire les soldes en évitant la cohue des grands magasins !

Aucun commentaire