Breaking News

Cinéma, quelques films à revoir.



Pour le plaisir de voir ou revoir certains films qui ont marqués leur sortie.


  1. Etreintes brisées, de Pedro Almodovar
  2. Dans ses yeux, de Juan José Campanella
  3. Coco Chanel, d'Anne Fontaine
  4. Sherlock Holmes de Guy Ritchie

Etreintes brisées


Film, Etreintes brisées
Le cinéaste souvent primé au festival de Cannes met en scène une fois encore Penélope Cruz dans un film salué par la critique.
Voici le synopsis du film pour vous donner envie de retrouver le ton d’Almodovar et la sublime Penélope Cruz.
« Dans l'obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n'a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie.
Cet homme a deux noms : Harry Caine, pseudonyme ludique sous lequel il signe ses travaux littéraires, ses récits et scénarios ; et Mateo Blanco, qui est son nom de baptême, sous lequel il vit et signe les films qu'il dirige. Après l'accident, Mateo Blanco devient son pseudonyme, Harry Caine. Dans la mesure où il ne peut plus diriger de films, il préfère survivre avec l'idée que Mateo Blanco est mort avec Lena, la femme qu'il aimait, dans l'accident.

Désormais, Harry Caine vit grâce aux scénarios qu'il écrit et à l'aide de son ancienne et fidèle directrice de production, Judit García, et du fils de celle-ci, Diego. Depuis qu'il a décidé de vivre et de raconter des histoires, Harry est un aveugle très actif et attractif qui a développé tous ses autres sens pour jouir de la vie, sur fond d'ironie et dans une amnésie qu'il a volontairement choisie ou, plus exactement, qu'il s'est imposé. Il a effacé de sa biographie tout ce qui est arrivé quatorze ans auparavant. Il n'en parle plus, il ne pose plus de questions ; le monde a eu vite fait d'oublier Mateo Blanco et il est lui-même le premier à ne pas désirer le ressusciter...

Une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie et la trahison. Une histoire dont l'image la plus éloquente est la photo de Mateo et Lena, déchirée en mille morceaux. »




Dans ses yeux 



film, Dans ses yeux
« Dans ses yeux » le polar de l’argentin Juan José Campanella avait remporté l’Oscar du meilleur film étranger devançant ainsi "Le ruban blanc" de l'Autrichien Michael Haneke ou "Un prophète" du français Jacques Audiard.
Partant du meurtre inexpliqué d'une femme au milieu des années 1970, le film a pour toile de fond le climat politique délétère d'avant le début de la dictature militaire (1976-1983). CE film raconte deux histoires
La première est celle de Benjamin Esposito, qui essaie d’écrire un roman et revient au Palais de Justice vingt-cinq ans après bavarder avec la belle Irène, sa supérieure de l’époque. 

La deuxième, c’est le fait-divers traumatisant. On le découvre peu à peu, au fil des conversations et des réflexions de Benjamin. Une sale affaire, éclairée par l’amour fou d’un veuf pour sa femme assassinée, et assombrie par toutes les compromissions politico-judiciaire de l’époque (juste avant le putsch).
L'opus de Juan José Campanella "est l'une des histoires les plus riches et passionnantes du cinéma argentin de ces dernières années. C'est un savant mélange de fresque romanesque, de suspense, de drame, teinté de politique et de film noir", juge le critique argentin Diego Batlle.

Dans le rôle du fonctionnaire déprimé, Ricardo Darin, l’acteur argentin le plus demandé du moment, fait merveille en grande partie grâce à son regard, qui n'est pas sans rappeler celui de Paul Newman. Son double féminin à l'écran est porté par l'actrice Soledad Villamil, une révélation.

La critique tout entière salue ce film noir mais qui est avant tout un film qui plaira à un large public par son classicisme, son scénario bien ficelé et ses acteurs excellents même dans les seconds rôles. C’est aussi un devoir de mémoire sur l’Argentine du régime de Perón.



Coco Chanel



Anne Fontaine c'est inspirée de du livre d'Edmonde Charles-Roux, L'Irrégulière avec Audrey Tautou dans le rôle de Gabrielle Chanel à ses débuts, entourée de Benoît Poelvoorde, Emmanuelle Devos, Marie Gillain et Alessandro Nivola.
Le premier décor du tournage est le joli château XVIIIe de Millemont (Yvelines), qui figure la demeure d'Étienne Balsan (Benoît Poelvoorde), premier amant de Gabrielle.
Ce film s’attache à retracer les débuts de Gabrielle Chanel, période méconnue de sa vie avant qu’elle ne devienne la célèbre créatrice de mode que l’on connait encore aujourd’hui et qui est devenue une légende et Anne Fontaine retrace donc la formation de ce qui deviendra le style Chanel, encore si incroyablement actuel.
La maison Chanel et Karl Lagerfeld ont accepté de collaborer à cette production en donnant accès à leurs archives et à leurs créations.
Le film sort sur nos écrans le 22 avril et parions qu’Audrey Tautou nous marquera autant que dans le film qui l’a fait tant aimé du grand public à savoir « Amélie Poulain », car dans cette biographie de Coco Chanel la ressemblance est frappante, et l’on retrouve la jolie Audrey, cheveux courts et allure fragile, très ressemblante avec Gabrielle Chanel à ses débuts !!!!



Sherlock Holmes




Synopsis :
Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable... Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie. 

Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son exécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

Réalisateur : Guy Ritchie
Acteurs principaux : Robert Downey Jr., Jude Law, Mark Strong, Rachel McAdams, Kelly Reilly, James Fox, Eddie Marsan, Robert Maillet, William Hope, Hans Matheson, Geraldine James
















Aucun commentaire