Breaking News

Porec : la ville de Croatie qui ouvre les portes de l’Istrie

Porec (à prononcer Pore-ch) s’est construite sur une presque île fortifiée
protégeant ses habitants des attaques de la terre et de la mer.




Porec, un point stratégique et un système de défense bien rodé qui a permis à la ville de protéger ses trésors historiques datant du début du Vème siècle.

Dominée par la République de Rome puis par la puissance vénitienne pendant plus de 5 siècles, Porec expose aujourd’hui ses façades inspirées des palais de Venise, ses colonnades romaines qui donnent la réplique aux petites maisons traditionnelles recouvertes de couleurs vives. Le rose, le vert, le jaune ou encore le bleu reflètent les vagues de la mer adriatique dans un style méditerranéen encore très présent.

Gastronomie :


Porec est une ville qui ouvre la voie entre l’Italie et la Croatie, elle abrite dans ses petites ruelles certains des meilleurs restaurants du pays et cultive avec ferveur une tradition gastronomique très riche. C’est donc une escale gustative qu’il faut faire à Porec tout en profitant des paysages environnant splendides.

Voici ce que vous pourrez découvrir sur les tables de la ville :


Au niveau des vins : il serait impensable de ne pas goûter le Muskat Spekula qui, cultivé dans l’arrière pays de l’Istrie, offre des saveurs fruitées et douces. Issu de ce qui est appelé « la terre rouge » chargée en fer et silicium, ce vin atteint un équilibre parfait entre les sensations sucrées et des touches minérales rafraichissantes.


Une petite soupe pour se mettre en appétit : le minestone est une souple très nourrissante dont les locaux sont très fiers. Partagée sur les grandes tables elle sait rassasier ! De la viande de bœuf ou d’agneau cuite avec des fèves, du maïs et des légumes pendant plusieurs heures avant d’être servie fumante accompagnée d’une boule de pain moelleuse.

Que faire à Porec ?


Porec est un petit village qui abrite quelques milliers d’habitants durant l’hiver mais dont la population est multipliée par 5 ou 6 pendant l’été ! La ville reste cependant paisible à la mi saison et permet de belles ballades orientées vers la contemplation de la côte magnifique.


Une promenade dans la vieille ville sur la presque île s’impose : partez à la découverte de cette architecture aux influences variées et de ces façades qui oscillent entre art romain, gothique et vénitien.

A ne pas manquer :


la Basilique Euphrasienne nichée au creux des ruelles qui se tient debout depuis le V ème siècle et protège les habitants et marins des caprices de la mer. La Basilique Euphrasienne renferme de magnifiques mosaïques extrêmement bien conservées qui ont fait la réputation de la ville.


Le cloître datant de la même époque est également un havre de paix et de sérénité à découvrir. Sur la rue principale de la vieille ville, la Decamanus, rendez vous au numéro 5 qui est le palais d’origine vénitienne le mieux conservé de la ville. Une petite merveille pour les yeux.


La forteresse autour de la vieille ville propose une jolie ballade au bord de mer qui se terminera sur le petit port de Porec. Idéal pour apprécier le coucher du soleil sur l’adriatique qui se pâme de couleurs roses et dorées.

Les activités proposées aux alentours


Si la ville de Porec est une étape agréable dans votre voyage, ses alentours regorgent de merveilles à découvrir, vous pourrez choisir entre la terre ou la mer pour approfondir votre découverte de la région de l’Istrie. Ile Saint Nicolas : elle fait face au port de Porec et est accessible en quelques minutes par bateau : un havre de verdure pour se reposer et profiter de ses plages plus sauvages et pittoresques que celle de la côte.

Motovun : cette ville ancrée dans les terres est le berceau de la gastronomie locale et son village perché sur la colline domine les vignobles d’Istrie. Une jolie plongée dans l’arrière pays à une heure en voiture de Porec.


Un peu plus loin mais valant vraiment le coup d’œil, les îles sauvages de Krk et Crès sont accessible via des bateaux depuis Porec, la traversée de quelques heures vous permettra de passer des paysages verdoyants aux terres arides et désertiques de ces deux îles paradisiaques.

Comment se rendre à Porec ?


Les aéroports les plus proches desservant la ville sont Trieste en Italie et Zagreb en Croatie (il faut ensuite compter 2 heures en bus de Trieste et 5h de Zagreb). Les bus au départ d’Italie (Trieste ou Monfalcone) ou des principales villes de Croatie desservent Porec avec plusieurs liaisons par jour notamment le bus longeant la côte ouest de l’Istrie vous permettant de découvrir les villes voisines de Rovinj, Fazana et Pula par la même occasion.


Par bateau, il est possible d’embarquer depuis Rovinj, Zadar, Splitz ou Dubrovnik ou encore au départ de Venise en Italie.


Rappelez vous que l’Istrie est une petite région et qu’il est possible de louer une voiture pour parcourir ses paysages entre vignobles et plages. Porec est à peine à 1 heure de Pula à l’extrémité Sud de la péninsule et vous pouvez rejoindre Rijeka et le golfe de Kvarner en moins de 2h30.

Aucun commentaire