Breaking News

Le Parc naturel régional de Camargue

L’un des points forts de la région camarguaise repose sur son parc naturel régional.




Ce parc, qui s’étend sur les communes d’Arles, de Saintes-Maries-de-la-Mer et de Port-Saint-Louis-du-Rhône, couvre une superficie de 100 000 hectares. En France, les parcs naturels régionaux couvrent près de 15% du territoire, soit plus de 7 millions d’hectares. Dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), ce sont cinq parcs naturels qui sont établis ainsi, dont la Camargue.


L’histoire du Parc


Avec une présence en surface maritime également sur plus de 70 km de long, sur les bords de la Méditerranée, et au cœur même du delta du Rhône, la Camargue abrite alors des paysages très diversifiés, faits d’une faune et d’une flore sauvages remarquables. L’histoire raconte que six siècles avant J.-C., le territoire tel que nous le connaissons aujourd’hui, servait de point de contrôle du Rhône. Cinq siècles plus tard, c’est tout le nord de la Camargue qui se peuple, avant de voir toutes les terres habitées.
Mais la densité de population reste encore très confortable pour l’homme et pour la nature, puisqu’on parle de 10 habitants au km², une exception pour la région.


L’importance de l’eau sur les terres camarguaises


Si l’on peut reprocher à la région de ne pas disposer d’un relief marqué, cela a pourtant renforcé l’attention de l’homme quant aux constructions qu’il pouvait y poser, sachant que chaque bâtiment est visible de partout, en raison du faible relief.
Grâce à la présence du Delta, la Camargue est une vraie terre d’accueil pour les écosystèmes. Reconnue comme un passage migratoire pour de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau, la Camargue offre des balais incessants à observer depuis la terre, dans le ciel, comme des chorégraphies répétées pour être parfaitement exécutées.


Un parc qui mise sur le développement durable


Chaque année, le Parc naturel régional de Camargue se donne des objectifs quant au développement de ses terres, mais aussi concernant les mesures de protection de l’environnement. Qui dit développement durable, dit également biodiversité.

Et pour que cet esprit demeure au fil des ans et des générations, la région a mis en place de nombreux programmes d’information et de sensibilisation auprès des jeunes en milieu scolaire, et multiplie les animations sur place et les projets pédagogiques. Avec un musée de la Camargue, chacun pourra apprendre l’histoire du Parc depuis 2 siècles, et chacun trouvera des réponses à toutes les curiosités que laisse planer cette vaste étendue.

Aucun commentaire