Breaking News

Pula, une plongée dans le patrimoine historique de la Croatie




Pula est la ville la plus au Sud de l’Istrie, elle est positionnée à l’extrémité de la péninsule et fait le lien entre l’Istrie et les îles du golfe de Kvarner.



C’est une ville historique par excellence où le patrimoine de l’époque romaine a été conservé et mis en valeur pour vous proposer une plongée exceptionnelle dans les temples et le mode de vie des Romains dans cette partie de la méditerranée.

Un peu d’histoire


A Pula, la culture italienne reste présente par petites touches mais s’estompe laissant place aux bâtiments datant de l’époque moderne et à une architecture reflétant la mode soviétique avec ses grandes tours tout autour de la ville.

Mais ce qui attire surtout le regard dans la ville de Pula c’est toutes les merveilles mis à jour par les archéologues. On peut donc y découvrir les fondations de la maison de la célèbre Agrippine ou encore le Temple d’Auguste qui a été remonté à l’identique pierre par pierre à partir des vestiges trouvés sur la place du forum de Pula.

Les mosaïques romaines dont les reflets des fragments de poterie s’exposent à la vue des passants nous replongent dans les scènes de vie de l’époque. Ce qui est le plus étonnant c’est que tous ces vestiges sont parsemés tout autour de la ville et surgissent au détour d’une ruelle. Un mixte entre architecture croate et des monuments romains qui transportent le visiteur dans un voyage dans le temps.

Gastronomie


En arrivant à Pula on rentre dans l’univers du poisson et des merveilles de la mer méditerranée.

C’est donc des spécialités issues de la grande bleue qui recouvrent les tables des restaurants de la ville.

A Pula, c’est aussi l’arrivée de la célèbre Polenta qui est la base d’accompagnement des poissons traditionnellement en Croatie.

Au niveau de la bière, l’Ozujsko (la bière traditionnelle croate) se voit concurrencée par la Karlovacko qui est tchèque mais plus répandue au sud de l’Istrie et dans le reste de la croatie.


Quoi faire à Pula ?

La visite de la ville pourra occuper au moins deux de vos journées tellement la richesse du patrimoine de Pula est étonnante et variée.

L’amphithéâtre romain :

Une visite ne serait pas complète dans un petit tour au cœur de l’amphithéâtre qui fait la fierté et la renommée de la ville depuis l’époque romaine. La légende raconte qu’il fût construit par un riche gouverneur romain pour satisfaire les caprices de grandeur de sa belle qui voulait pouvoir profiter des jeux (gladiateurs) comme à Rome.

Il fuit ensuite menacé de démolition lors de la domination vénitienne sur la région qui voulait récupérer les pierres pour construire de nouveaux palais à Venise. Heureusement pour Pula, la population de la ville avait alors protégé son amphithéâtre et a réussi à le conserver en intégralité jusqu’à aujourd’hui.

La côte de la ville du côté Est est un magnifique havre de paix à découvrir à pied ou en vélo. Même si ces quelques 15 kilomètres sont parsemés de complexes hôteliers, chacun peut y trouver sa petite crique tranquille où l’eau transparente permet d’observer les poissons et promet une baignade mémorable.

Partir à la recherche du phoque de Pula, célébrité locale, cette madame phoque se prélasse sur les galets des plages et offrent de belles photos aux promeneurs.


Les activités aux alentours de Pula


Au départ de Pula, de nombreux ferries vous emmèneront vers les îles de Cres ou de Krk. Mais il est également possible d’aller visiter les îles Brioni si célèbres pour avoir été le lieu préféré de villégiature du Général Tito qui y établit même sa somptueuse résidence secondaire.

Durant l’été, des navettes partent du port de Pula pour vous emmener, le temps d’une journée, sur ces îles naturelles qui abritent d’étonnants animaux ramenés par Tito d’un peu partout à travers le monde. Hors saison, il faudra vous rendre à Fazana (port de pêche 6 km au Nord de Pula) pour prendre des bateaux vous emmenant sur les îles Brioni.

Aucun commentaire