Breaking News

Le thym et ses bienfaits


Le thym est un arbrisseau très odorant issu du bassin méditerranéen


Il pousse à l’état sauvage ou domestique dans nos jardins recherchant le soleil et les sols riches et bien drainés.
S’il est réputé pour parfumer nos plats cuisinés il est également un anti-infectieux puissant que l’on retrouve très couramment en phytothérapie.

Les Égyptiens et les Étrusques le faisaient entrer dans les préparations servant à l'embaumement de leurs morts, les Grecs en brûlaient devant l'autel de leurs dieux et en mettaient aussi dans leurs plats, les Romains faisaient de même, quant aux femmes, elles l'employaient en eau de toilette et onguent pour entretenir leur beauté. 

Hippocrate en parle, et Galien dit que "le thym est propre à nettoyer les parties nobles du corps et à jeter hors toutes les fluidités de la poitrine". Pline conseille de cueillir le thym quand il est en fleurs, de le faire sécher et de le donner aux malades souffrants de maux de gorge.

Le thym est le champion de l’hiver, il est anti-infectieux, notamment antigrippal et antioxydant et protège des virus et des bactéries mais prévient aussi le vieillissement tissulaire. Il est utilisé pour soigner le rhume et les bronchites grâce aux flavonoïdes qu’il contient qui ont des propriétés antispasmodiques qui calment la toux grasse. Les deux autres principes actifs contenus dans son huile essentielle, le thymol et le carvacrol, sont connus pour être des expectorants puissants qui facilitent l’évacuation du mucus.

Le thym, lors des affections respiratoires, peut être utilisé de deux façons : en interne et en externe. En externe, il suffira, pour dégager les voies respiratoires de mettre dans un bol d’eau bouillante quelques feuilles fraiches ou 3 cuillères de thym séché (ou une goutte d’HE de thym) et d’inhaler au dessus du bol avec une serviette sur la tête. 

En interne il faut faire bouillir l’équivalent d’une grande tasse d’eau et y verser après avoir éteint le feu 1 cuil. à café de thym, un clou de girofle et une écorce de cannelle (deux autres plantes anti-infectieuses) et de laisser infuser 10 minutes. Boire cette infusion chaque matin ou en curatif, 4 à 5 tasses par jour.
Mais le thym n’est pas utilisé que dans les affections pulmonaires, il est aussi un précieux allié en cas de digestion difficile, de ballonnements et de flatulences. Son action antiseptique s'exerce également sur le système digestif et notamment en cas de diarrhée.

Et pour finir, le thym aide à atténuer les maux de bouche pour combattre la plaque dentaire et contribuer à prévenir la carie mais aussi en cas de mauvaise haleine mais aussi pour les laryngites et amygdalites. A utiliser en rince-bouche ou gargarisme. Infuser 5 g de plante séchée dans 100 ml d'eau bouillante, durant 10 minutes. Se rincer la bouche ou se gargarise

Aucun commentaire