Breaking News

La peur de l’avion



Beaucoup d’entre nous ont une peur importante de voyager en avion.


Pour certains cela va jusqu’à la phobie et les récents évènements sont en train de faire douter ceux qui doivent voyager dans les airs prochainement. Alors, même si l’on sait que le transport aérien est un des moyens de transport les plus sûrs, la peur est là.

Comment y faire face ?


La peur de l’avion est une peur de type « situationnelle ». Il faut dire que voyager dans les airs, ne plus avoir les pieds sur terre, n’est pas une situation « normale » pour nous autres terriens mais aussi et surtout, le monde aéronautique nous est totalement inconnu et le fonctionnement d’un avion totalement étranger ! Il est souvent impossible de voir le pilote, de savoir à qui l’on confie sa vie et cela est source d’angoisse importante. Sans repère nous pensons que le moindre incident sera fatal.

Mais il faut différencier la simple peur de la phobie. La peur est une émotion normale qui s’estompe dès que nous nous rendons compte qu’il n’y a pas de danger, la phobie quant à elle est une peur irraisonnée et irrationnelle qu’il vaut mieux traiter en thérapie.

Si les multiples symptômes de la peur se manifestent plusieurs jours avant un départ en avion (nausées, boule au ventre, transpiration …), il existe aussi la peur de paniquer, de ne pas assurer et de perdre le contrôle de soi-même.


Avec la prolifération des chaînes d’infos en continu, les phobiques de l’avion voient leur peur s’intensifier et il leur est recommandé d’éviter de regarder ces informations pour ne pas alimenter le schéma de la peur. 

Beaucoup peuvent continuer à prendre l’avion en surmontant leur peur mais d’autres vont mettre en place un système d’évitement et construisent leur vie sans emprunter ce moyen de transport. C’est alors qu’il faut consulter.

Il existe alors plusieurs formes de prise en charge pour les plus angoissés d’entre nous. Il s’agit tout d’abord de donner des informations techniques sur l’avion, sur l’aéronautique en général et surtout d’apprendre à connaitre sa phobie avec ses schémas de peur puis d’une phase d’exposition rendue possible dans les centres d’entrainement grâce aux simulateurs de vol.

D’autres parts les thérapies cognitives et comportementales sont très efficaces car elles permettent de travailler sur les pensés négatives et irrationnelles et d’apprendre à gérer son angoisse et son anxiété grâce à des techniques de relaxation, de respiration etc. C’est un vrai travail personnel qui donne de vrais bons résultats.


Quant aux moins phobiques, sachez qu’il est bon de parler de sa peur avec le personnel de bord lors d’un voyage, de ne pas en avoir honte ! Le personnel navigant est habitué et apte à rassurer et à expliquer.

Ensuite il est recommandé d’occuper son esprit en regardant un film, en dessinant, en lisant et pour ceux qui ont peur de l'altitude, les écrans vidéo qui suivent la trajectoire de l'avion sur une carte virtuelle sont très rassurants car ils permettent de visualiser concrètement la progression de l'avion. Là encore les techniques de relaxation et de respiration sont une vraie aide à la gestion de l’angoisse.


Sachez pour finir que la compagnie aérienne Air France propose un stage anti-stress pour apprivoiser l'avion et vaincre ses angoisses.

Effectué par groupe de 3 personnes pour une plus grande convivialité et un suivi personnalisé, il se déroule sur une journée (7h30). D'autres organisations (peurdelavion.fr ou encoreflightadventures) proposent des stages plus ou moins similaires à des prix légèrement inférieurs. Certaines mutuelles prennent en charge une partie du prix.

Aucun commentaire