Breaking News

Les jours de Facebook sont-ils comptés ?


La colére de utilisateurs Facebook


Après deux affaires coup sur coup impliquant les données personnelles des utilisateurs capturées à des fins commerciales, mais plus encore, ces informations privées ont été utilisées a des fins électorales, le malaise envers Facebook a pris une ampleur considérable.

C'est le scandale Cambridge Analytica qui à vraiment déclenché la colère, lorsque l’ont c'est aperçu que Facebook autorisait la collecte massive de données.

Facebook offrira jusqu'à 40.000 dollars pour qui signalera des détournements de données. C'est un programme mis en place pour regagner la confiance des utilisateurs. C'est un peu de la poudre aux yeux, puisque pour que ceux qui collectent vos infos s'en servent, il faut déjà qu'ils y soient autorisés par facebook.


Une forme de rejet


Faut-il rester sur des réseaux sociaux qui nous confrontent à une multitude de fake news, ou les risques d'escroquerie en tout genre augmentent, ou les moindres conversations tournes à l'insulte dés qu'une contradiction est émise ?

Tout ceci fait apparaitre un début de rejet chez les utilisateurs, qui se fait déja ressentir. Certains commencent à prendre un peu de recul, et stoppent leur utilisation journalière des réseaux sociaux.
D'autres changent leur façon de les utiliser, comme ces utilisateurs dont le partage des photographies et un loisir quotidien. Ils ont mis leur compte Facebook en sommeil pour se tourner vers Instagram. Au moins là, moins de discours dont on se passe volontiers, mais uniquement du partage de photos.

Si l'on observe une baisse de fréquentation, cela est dû aussi à une certaine lassitude face à des échanges, qui n'ont la plupart du temps aucun intérêt, a par peut être pour celui qui poste. La superficialité des échanges en déçoit plus d'un.


Nombreux sont ceux qui appellent à déserter ces réseaux sociaux. Certains aimeraient suivre ces conseils, mais ne le peuvent pas vraiment. Facebook, Twitter, ... font parties intégrante de leur job. De la diffusion de leur travail, à un business modèle basé sur les réseaux sociaux, ils sont un peu pieds et poings liés à ces entités.


« Cela nous permet de proposer des recommandations pour vous et les autres et à fournir un meilleur service »

C'est la phrase type, utilisée par tous ceux qui collectent vos données. C'est pour moi, une phrase vide de sens, juste là pour calmer les différents utilisateurs. Cela en devient même honteux de nous faire croire qu'un meilleur service nous sera offert grâce à la collecte de nos données personnelles.

Aucun commentaire