Breaking News

Les labels bio

Les demandes en termes de produits bio ne cessent de croître. 


Toujours est-il que pour aligner leurs productions, les producteurs doivent les labelliser.

 Bio, signification 

Le terme « label bio » est la combinaison entre la certification bio et le label écologique. De ce fait, les produits qui portent la mention label bio respectent aussi bien les principes écologiques que biologiques. À rappeler que le mot « bio » désigne un produit issu d'une agriculture biologique. Aucun élément chimique n'a été utilisé lors des différentes phases de production. La connaissance de ce genre de culture remonte à très longtemps. Mais à l'époque, le terme employé était « produit naturel ». 

Aujourd'hui, « bio » est devenu un label reconnu partout dans le monde. En France, c'est au ministère de l'agriculture de le définir. S'il s'agit d'une dimension européenne, cette tâche revient à la Communauté européenne. Lorsque ces deux entités certifient que tel produit est bio, cela signifie que celui-ci ne contient aucun élément de synthèse de fabrication humaine. À savoir que pour obtenir un label bio, une inspection régulière est effectuée sur le site par des personnes compétentes. Le non respect d'une des règles qui régissent la culture bio conduit à un refus immédiat et définitif. 

 Les labels bio célèbres

« Bourgeon » est l'un des labels bio les plus connus. Il s'agit d'un label attribué aux membres de Bio Suisse. Obtenu en 1981, cette certification est particulièrement réputée pour être l'une des plus sévères en Europe. Tous les produits Bourgeon sont issus d'une agriculture strictement biologique. Aucun organisme modifié par l'Homme, aucun produit chimique, aucune irradiation ou autre forme de stérilisation n'ont été relevés. 

Une autre certification bien connue : « BIO » qui est la propriété de la société Ecocert. 

Ce label n'est pas gratuit. L'entreprise qui souhaite labelliser ses produits doivent payer une certaine somme. Mais avant toute chose, elle doit respecter le cahier des charges établi par la compagnie distributrice. Par exemple un produit cosmétique BIO doit contenir 10% d'ingrédients biologiques au minimum. 

Impossible d'oublier le label « AB » qui appartient à l'Agence Bio. 

D'origine française, cette certification a été créée en 1985. Elle garantit entre autres que le produit labellisé respecte la réglementation en vigueur en termes de qualité bio et que celui-ci contient 95% d'ingrédients bio au minimum. Les produits AB ont été certifiés par des organismes reconnus tels que Agrocert, Aclave ou Qualité France SA. 

 Labels bio, 

les critiques Les labels bio reçoivent souvent des critiques de la part des adeptes de l'écologie. L'une des premières sources de discorde est le respect des règles écologiques. Selon les défenseurs de l'environnement, les produits bio ne sont pas toujours écolos. En exemple, ils citent que les fruits certifiés bio issus de l'importation ne respectent pas toujours les règlements. Ils comporteraient un bilan carbone aussi élevé que les produits non labellisés. 
Autre sujet à débat, l'utilisation de produits naturels dans la culture. Selon toujours les critiques, de nombreux produits enfreignent cette application. Les éléments soi-disant naturels que les producteurs utilisent cacheraient des substances nuisibles à la santé. L'on peut notamment citer la roténone suspectée de véhiculer la maladie de Parkinson. La question demeure : les labels bio sont-ils de simples outils marketing ou cachent-ils de véritables promesses en vue d'une alimentation plus saine ?

Aucun commentaire