Breaking News

Les cosmétiques bio, un secteur en plein boom !


Le secteur du cosmétique vit actuellement une révolution.


Les consommateurs se pressent sur les marques bio à juste titre puisqu'elles garantissent du 100% naturel là où la cosmétique traditionnelle aligne plus de 9 000 produits chimiques pour une simple crème de soin !


Si les cosmétiques bio sont encore en Europe assez confidentiels, les mentalités changent très vite. Pour preuve : En 2005, le cabinet allemand BBE évaluait le marché des produits bio en Europe de l'Ouest à environ 770 millions d'euros dont 150 millions d’euros pour la France. En 2007, ce chiffre d'affaires est estimé par Organic Monitor à plus d'un milliard d'euros.

Et ce n'est qu'un début si l'on en croit les spécialistes !

Pourquoi un tel engouement ? En fait la réponse vient de plusieurs reportages successifs sur les pratiques peu orthodoxes des fabricants de cosmétiques traditionnels. Ainsi, selon le dossier "Chemical world" publié dans le journal The Guardian en mai 2004 : « Quelque 9000 produits chimiques sont régulièrement utilisés dans l’industrie cosmétique et ceux ayant des effets nocifs sont employés dans des quantités suffisamment petites pour être en accord avec les règlementations sanitaires.

Mais les effets cumulatifs et l’utilisation à long terme de telles substances sont encore inconnus. » « Le simple terme de “parfum”, par exemple, est un mot propre à l’industrie cosmétique et peut comprendre jusqu’à 200 ingrédients différents qu’il serait inutile de lister selon les fabricants. » En France, la prise de conscience remonte à la diffusion en mars 2005 d'une émission de télévision informant sur les risques potentiels des cosmétiques conventionnels. Dans la foulée, la brochure «Cosmetox Guide» éditée par Greenpeace a enfoncé le clou.

Les avantages des cosmétiques bio ?


Les cosmétiques labellisés bio par des organismes comme le BDIH en Allemagne ou Cosmébio en France sont à base de produits naturels qui n'ont aucun effet toxique sur la peau contrairement aux produits issus de la pétrochimie ou de la chimie dont les effets à long terme sur notre santé et l'environnement sont très mal connus.

Les végétaux et les minéraux utilisés s'inscrivent dans une démarche de production dans le respect de l'environnement, de l'homme et de l'animal. Les principes actifs ainsi que les excipients et les adjuvants sont connus pour leurs vertus millénaires relaxantes ou revitalisantes, purifiantes. Tous les produits certifiés bio sont de plus garantis sans essais sur les animaux.

Outre l'aspect naturel et écologique des composants, les cosmétiques bio sont également plus efficaces. Ils contiennent souvent jusqu'à 35 % de principes actifs alors que les produits classiques n'en contiennent souvent que moins de 1 % !

Les inconvénients des cosmétiques bio ?


Le principal inconvénient des cosmétiques bio est qu'ils sont plus chers à produire. C'est donc logique que leurs prix soient plus chers que les cosmétiques classiques (30% en moyenne plus cher pour le consommateur final).

De plus, comparés à des produits issus des laboratoires classiques, les cosmétiques bio sont souvent moins « agréables » à l'oeil, au toucher et au nez puisqu'ils ne comportent aucun additif de texture ni de parfums. Face à ce manque de confort, les laboratoires bio ont toutefois réagi. Désormais les produits bio gagnent avec l'expérience en glamour et en confort !

Aucun commentaire